( 27 juin, 2011 )

27 juin

Quel bonheur de sentir le soleil sur sa peau ! C’est à la fois apaisant et dynamisant, reposant et brûlant, doux et dangereux. Un prémisse de l’été, un avant goût de moments divins hors du temps, un appel du sable et de l’océan.
En attendant, chaque jour apporte son lot de surprises et il faut savoir regarder le moment présent au lieu de rêvasser et de vivre à travers des fantasmes. Les fantasmes sont un piment à notre vie et leur donner une existence réelle peut apporter une certaine saveur. Tous ne doivent pas être réalisés. L’imaginaire reste un puissant moteur que rien ne peut égaler.

N’avez-vous jamais passé quelques instants à observer les gens qui vous entourent en vous demandant ce qu’ils font, comment ils vivent, qui ils sont ? Qui ne s’est jamais mis en scène avec un ou une inconnu(e) qui vous a échauffé les sens sans le savoir, juste par sa présence ? Ce sont ces petits détails qui donnent a la vie une touche d’imagination. Quelques minutes d’évasion qui permettent d’adoucir parfois la dure réalité de notre quotidien.

Je trouve que la chaleur, le soleil et l’imagination sont des éléments qui s’adaptent entre eux parfaitement. Ajoutez y une touche de farniente ainsi qu’un soupçon de légèreté et vous avez des instants de choix. Ils sont pour moi, autant d’indices annonciateurs de mes prochaines vacances.

Pas de commentaires à “ 27 juin ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|